Mobirise



Escalade à Bavella avec Didier Micheli

Moniteur d'escalade et de canyoning,
diplômé d'état depuis 1995.

Escalade en corse avec Didier Micheli

"L'escalade, c'est le plus petit des sports collectifs:
c'est deux individualités fortes qui sont obligées de s'associer et de se faire confiance pour progresser dans une voie..."

Vous retrouvez sur ces pages quelques-unes des voies que j'ai ouvertes avec mes amis ainsi que des voies plus accessibles que j'aime à partager avec des amateurs curieux des montagnes Corses.
Il y a beaucoup de sites en Corse et de nombreuses voies à découvrir.
Beaucoup de ces voies demandent une bonne connaissance du terrain et de l'environnement. Si vous voulez découvrir avec un petit gars du pays de superbes traversées à l'abri des sentiers trop empruntés.... continuer à lire, vous êtes au bon endroit ;-)
Ces montagnes m'ont beaucoup appris de moi, des hommes et de la nature. C'est peut-être aussi, avec un peu de prétention, ce que j'essaye de faire en vous les faisant découvrir...

U Peru

De belles voies dans le massif de Bavella

"Alexandra", "le dos d'éléphant", "la Perria", et d'autres voies dans les zones de Castelluciu d’Ornucciu, Orgi d'u San Petru, Punta Malanda, U peru, les Teghielisce...

Bavella dans la brume

Quelques voies mythiques
à Bavella et dans la Paglia Orba

La Malandra et la voie Finch

Monte Gozzi

Dans la région d'Ajaccio

Le Monte Gozzi - 200 m d'altitude à 5 min d'Ajaccio.
Il existe une falaise école (tous niveaux) avec quelques grandes voies.

Le nouveau monde

Didier ouvre la voie "petits mouflons" dans le massif des Ferriate

Punta Malanda

Punta Malanda.....et l'audacieux tracé en face Nord

Les Schroumpfs

Les schtroumpfs, ouverte en 2005 par Didier, Pierrot et Rémi (6a+ 6b)

Orgi d'u San Petru

Formes et passages remarquables dans le massif des Ferriate


Une voie à Bavella dans la Malandra

La Malandra - En juillet 2004, Didier Micheli, Pierre Clarac et Jean-François Durazzo décident de finir d'équiper la voie "Antounietta" de la Malandra dans le massif de Bavella.


Une voie historique dans la Paglia Orba- La Voie Finch

Fabrice Gentili, Jean-François Durazzo et Didier Micheli sous la houlette de Laurent Santoni, décident en 2008 de réaliser la "voie Finch" sur la face Est de la Paglia Orba.
Cette voie fut ouverte en avril 1909 par George Ingle Finch.


Le Monte Gozzi à Ajaccio

La voie du caf - D sup ou V - ouverture Guy Cau, François Bartoli
Il s'agit d'une grande fissure qui louvoie jusqu'au sommet, 5 longueurs. 180 m.
Le rocher de type granite rouge à gros grain offre des escalades agréables (dulfer, fissure, diedre à trous, de nombreux arbres offrants un peu d'ombre). Les difficultés homogènes (V- V+). Il est possible d'évoluer en terrain d'aventure totale (les friends et les coinceurs se placent bien).
Le Carillon du désespoir - ED+ - ouverture J.T.Casanova et D.Micheli
C'est une voie de type moderne: 120m de dalle VIa, VIb, suivie d'une partie très verticale plus difficile, entièrement équipée en broche. C'est une très belle voie qui nécessite des qualités de continuité et de technique confirmées.

Et une vidéo des lieux : "J'ai tester pour vous l'escalade" sur les hauteurs d'Ajaccio avec Didier et Yann.

Quand il devient le premier moniteur Corse d’escalade en 1995, Didier Micheli a déjà un long vécu de grimpeur derrière lui. Fils d’un militaire basé en métropole, il passe toutes ses vacances sur l’île. L’envie de grimper est née très tôt en observant les falaises depuis les fenêtres de la demeure familiale de Ghisoni, qu’il habite aujourd’hui. « Ma grand-mère me disait : il ne faut pas y aller ! ».

Très doué, doté d’une rare aisance sur le rocher, il ouvre des voies engagées et grimpe parfois en solitaire. Même s’il reste discret sur cette pratique, son parcours en solo intégral de la directe Casanova à la punta di u Specchju a définitivement marqué les grimpeurs de Bavedda.

À 45 ans, il reconnaît avoir levé le pied en escalade pour se consacrer à ses nouvelles activités professionnelles. Pluri-actif comme tous les montagnards, il a remis en état la châtaigneraie de ses aïeux pour produire de la farine. Quelques ruches, un peu d’encadrement en escalade/canyon et du débroussaillage l’hiver autour d’Ajaccio lui permettent de vivre toute l’année sur l’île.

« Une vie sans prétention, mais que j’ai choisie !», conclue-t-il.


O.M.

Montagnes Magazine N°343 - Juillet 2009 - Spécial Corse 

Page 21 – Portraits : Les montagnards d’aujourd’hui

Résurrection des roses - Massif de Bavella

Si vous êtes intéressé, appelez-moi et on décidera ensemble de ce que l'on va faire. Je m'occupe de tout, vous n'avez plus qu'à suivre le guide ;-)

didier@canyonencorse.fr - 06 16 900 837